PV – Nova et fragment d’histoire du blues

Big Bill Bronzy – les lois Jim Crow

Un grand merci à Mme Cazeau qui est largement responsable de cette séquence…


 

Saint Louis Blues

 

 

Saint Louis Blues – élèves Saint Louis Blues – musiciens

 

Un peu d’histoire concernant le Blues de Saint Louisqr code
Et pendant que vous lisez, écoutez Margot Bringham dans la série Brodcast empire qui interprète Mrs Daughter Maintland    Le coin histoire des arts

 

D’abord rencontre avec Niki de Saint Phalle.

 

 

Die Grotte by Niki de Saint Phalle in Hannover

Niki de SAINT PHALLE, Grotte avec Nana – 2001

Son engagement féministe mélé à sa propre histoire l’a conduite à créer, sculpter, peindre une série de “Nanas” voluptueuses, toutes en rondeurs et en couleurs luisantes et vives, faisant ainsi écho à l’évolution des moeurs et des droits des femmes.Pour réaliser ses trois grâces, Niki de Saint Phalle recouvre la première statue de mosaïque noire, la seconde de mosaïque blanche ; pour la dernière elle utilise des morceaux de miroirs.Pourquoi Niki a-t-elle choisi ces trois couleurs ?
Saint phalle hannover2

Niki de SAINT PHALLE, Nanas, 1974 – à Hanovre en Allemagne

 

Niki de SAINT PHALLE, Les trois grâces, 1999

Three Graces

RAPHAËL, Les trois grâces, 1505 – Désigne trois déesses romaines : Allégresse, Fertilité et Splendeur

 

Niki la franco-Américaine, élargi son engagement et oriente une partie de ses Nanas en interrogeant cette fois l’évolution des droits civiques des noirs américains. Cette série sera intitulée les “Blacks Nanas

 

Une Nana blanche danse aux côté d’une Nana noire. Face à elles, les reflets de la Nana en miroir mélangent ces deux couleurs. Par cette sculpture, c’est donc l’unité entre les peuples que prône l’artiste. (une excellente occasion de télécharger l’appli artips sur votre smartphone ou votre ordi !)

Niki de SAINT PHALLE, Black Rosy ou My heart belongs to Rosy, 1965 Rosa Parks dans un bus, 1956
 

A votre avis, quel est le lien entre ces deux images ?Indice : Le surnom de Rosa Parks était Rosy…

 

Voici en guise de présent un court reportage (3′ seulement) sur une exposition consacrée à Niki en 2015


Et bien sûr l’incontournable discours de Martin Luther King du 23 aout 1963 à Washington D.C.


Martin Luther King I have a dream

Et enfin pour les malins les cartes heuristiques fabriquées en classe
Celle des 4eF :

Et celle des 4eE :

Celle des 404

et enfin celle des 405