De nombreuses réponses sont possible. Nous nous appuierons sur deux pièces musicales très différentes pour élaborer notre réponse :

Comment la musique parvient-elle à témoigner et à traduire la souffrance liée à l’incarcération ?

NUITS– (1968) de Yannis Xenakis (1922 – 2001)

En lien avec la thématique ARTS, ETAT, POUVOIR du programme d’histoire des arts.

NUITS est une oeuvre déroutante. En centrant notre attention sur certains mode de jeux vocaux utilisés et en nous focalisant sur les intentions possibles du compositeur, cette pièce vocale dévoilera des perceptions inattendues…

 
Extrait d’une partition écrite par Xennakis

[Pithoprakta – 1955]

Le pavillon Philips, exposition universelle de Bruxelles – 1958

 

 
Fiches de cours

 

 


 

Bella Ciao


Les chansons possibles : Elles ne sont pas toutes à proprement parlé engagées mais au moins évoquent-elles un moment de l’histoire ou des figures importantes de l’engagement, pour la liberté ou pour l’égalité des droits civiques par exemple…

ANGELA – Yanick Noa, 2010 dans l’album Frontières
La chanson Pour aller plus loin Le clipL’accompagnement

FRISES CHRONOLOGIQUES

Je vous invite FORTEMENT (et c’est indispensable) à suivre ces frises numériques sur l’histoire des arts, c’est un complément plus que nécessaire.

 

 



Le Bonus pour les curieux :Voici un padlet regroupant différentesœuvres que vous avez étudiées cette année